Infos et actus : on vous dit tout sur l'art !

Les styles poétiques et leurs caractéristiques

La poésie, en tant que l’art du bel usage du langage est née avec le monde. Elle a évolué à travers les âges, et conserve désormais une pluralité de styles d’expression. Ce travail se consacre ainsi à identifier chaque style poétique tout en énumérant ses caractéristiques majeures.

La poésie classique

Est classique toute poésie tablée sur les anciennes règles d’écriture. C’est un style poétique essentiellement formaliste, c’est-à-dire qu’il se reconnaît à sa forme et sa disposition matérielle. On y retrouve des vers, des rimes, des strophes. Bien évidemment, les mots sont organisés de sorte à donner un rythme et une sonorité agréables au texte. En effet, ce style d’écriture poétique a prévalu depuis l’Antiquité grecque jusqu’au XIXe siècle français. À cette époque, on parle des poèmes à forme fixe qui existent en plusieurs variétés.

Le sonnet

Le sonnet est le poème à forme fixe le plus populaire du XVIe siècle. C’est un petit poème classique organisé en quatre strophes, dont deux quatrains sur deux rimes embrassées et deux tercets. Le sonnet se reconnaît à ses vers réguliers qui sont des alexandrins. En effet, Pierre de Ronsard et son ami de groupe Joachim du Bellay sont les deux auteurs lui ayant rendu ses lettres de noblesse à travers leurs œuvres. Par exemple, le premier a écrit « Sonnets pour Hélène ».

Le calligramme

Le calligramme, doit-on dire, est le poème le plus exigeant des formes fixes créé par Guillaume Apollinaire. Il rallie la forme et le connu. En termes clairs, c’est un poème-dessin. La disposition des vers est l’illustration parfaite du message que véhicule le poème.

La poésie moderne

Par référence aux « Fleurs du Mal » de Charles Baudelaire, c’est le style d’écriture poétique le plus libre de tous les autres styles. Il se débarrasse de toute contrainte de création. Pas de vers, pas de rime, bref il n’y a rien de poétique dans la disposition des mots. Dans la poésie moderne, le sens poétique ne tient qu’à la sonorité des mots, leurs rythmes et les images créées.